Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

(Collectif) : Canossa - A Rock Opera (2006 - cd - parue dans le Koid9 n°60)

(336 mots dans ce texte )  -   lu : 127 Fois     Page Spéciale pour impression

Canossa_ARockOpera.jpg

Canossa est une petite ville du centre de l'Italie située près de Parme, dans la région d'Emilie-Romagne. Son château, très ancien, est connu pour avoir été le lieu d'une confrontation mémorable entre l'empereur germanique Henri IV et le pape Grégoire VII en 1077. C'est aussi là que le poète l'Arioste séjourna en 1503 et y puisa l'inspiration pour son chef-d'œuvre "Roland furieux".

C'est cette grande richesse historique locale qui nous est contée tout au long de cet album, auquel participent pas moins de sept groupes et qui plus est tous originaires de la région. Parmi eux, seul nous est connu Mangala Vallis, dont le batteur Gigi Cavalli Cocchi est aussi le concepteur et le producteur de ce CD. Chaque morceau est pris en charge par un des groupes (c'est Mangala Vallis qui s'y colle en premier) et introduit par un récitant qui transmet toute sa passion historique dans un italien savoureux. La musique est un excellent échantillonnage du progressif italien classique, à la fois symphonique et champêtre, dans la lignée d'autres groupes comme Il Castello di Atlante et Malibran, excepté le cinquième morceau d'inspiration franchement crimsonienne. Chaque groupe apporte sa touche personnelle à l'ensemble, qui conserve malgré tout une bonne cohérence musicale grâce au fil conducteur historique et à l'influence de Gigi Cavalli Cocchi.

Ce disque confirme une fois de plus que l'Italie est toujours musicalement aussi prolifique, car quel autre pays est capable de réunir autant de groupes talentueux, et injustement méconnus, issus d'une même région ? Et en prime, pour un projet soutenu par les autorités locales préoccupées de culture et d'histoire et apparemment peu réfractaires au progressif ! Une dernière remarque pour signaler que le livret, en apparence absent, n'existe qu'en format électronique et qu'il est présenté comme un ancien manuscrit enluminé, agréable complément du joli boîtier cartonné.

Bruno Dassy

Site dédié




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0607 seconde(s)