Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

(Collectif) : Burg Herzberg Festival 2005 (2006 - dvd - parue dans le Koid9 n°66)

(641 mots dans ce texte )  -   lu : 131 Fois     Page Spéciale pour impression

BurgHerzbergFestival-2005.jpg

Chose promise ... Comme annoncé dans le précédent numéro (chronique du cd live de Wicked Minds) j'ai donc craqué et fini par me payer les 2 dvd retraçants les meilleurs moments d'un festival sous-titré Traditional Hippie Convention qui fêtera ses 40 ans en ce mois de juillet. Tout un programme !

Certes ce premier dvd date un peu, paru il y a bientôt 2 ans, mais il aurait été dommage de l'occulter car le plus à même d'intéresser le fan de progressif. Pourtant on attaque avec le gros blues-rock de Ten Years After. Quand je dis gros, comprenez gras. Je n'ai jamais été accro à Alvin Lee et sa bande, les titres me donnant vraiment trop l'impression de n'être que prétextes à solos de guitare à rallonge. Trop bavard et peu subtile à mon goût. Et malheureusement Joe Gooch, désormais son virtuose remplaçant, n'évite pas cet écueil. Sans vraiment me passioner je n'irais pas jusqu'à dire que je n'aime pas bien sûr, c'est du Ten Years After pur jus, les fans savent donc à quoi s'attendre. Les 3 titres de The Love Band qui suivent ne m'enthousiasment guère plus : de la gentille pop folky bien à sa place dans ce genre de manifestation peace and love, mais ailleurs ?

Le ton monte avec Siena Root des suédois très branchés heavy blues stoner 70, emmenés par une chanteuse (partie depuis). 1 seul titre mais ça réveille (leur nouvel album est justement chroniqué dans ce numéro). Puis c'est au tour des locaux de Jane d'investir la scène. Curieusement les vieux albums de ces vétérans, y compris ceux des années 70, ne me font ni chaud ni froid. Mais alors leur retour m'enflamme ! Déjà aperçus sur le dvd Krautrock Meeting (cf Koid9 n°54) ils me font ici le même effet, notamment la guitare lumineuse de Klaus Walz. Malheureusement la longue jam est gâchée par un des problèmes récurrents à ce dvd : les interviews du public ou des organisateurs. Souvent entre les titres, il arrive aussi qu'elles soient par dessus la musique, de plus en allemand non sous-titré. On enrage un peu !

Passons vite sur les mexicains de Tito & Tarantula : leur rock alternatif bluesy m'a toujours passionné ... mais feront ils beaucoup d'émules en ces pages ? Big Brother & The Holding Company me plonge dans l'ennui. Cette chanteuse, charmante au demeurant, qui imite au gimmick près toutes les poses de Janis Joplin, quel intérêt ? Puis The Amber Light produit une pop alternative plaisante.
Arrivent enfin les gros morceaux de ce dvd. Tout d'abord "Kick muck" d'Ozric Tentacles dont le look chamaré colle totalement à la fête et à l'ambiance générale. Leur musique hypnotique qui décolle est au diapason. Puis W.I.N.D. un jam band italien sous forte influence Gov't Mule : sudiste, bluesy, hard, un régal (leur concert est disponible individuellement en cd) ! IQ est un peu une bête curieuse sur cette affiche car un peu loin de l'esprit hippie mais ils interprètent 3 titres pour notre plus grand plaisir : "Born brillant" de Dark Matter, dernier cd en date, et 2 vieilleries, "Leap of faith" et "No love lost". Impeccables. Le final revient au Manfred Mann's Earth Band dans un "Mighty quinn" enrobant une jam des plus jouissives.

Mine de rien 2 heures dépaysantes viennent de passer. L'atmosphère bon enfant de ce festival d'un autre temps, présenté comme une fête de famille, y est pour beaucoup. On a du mal à croire que tout cela se tient du 14 au 17 juillet ... 2005. Bien qu'inégal je ne saurais trop vous le conseiller : disponible contre €20 sur www.burgherzberg-festival.de.

Laure Dofzering




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0371 seconde(s)