Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Eden Rose : On The Way To Eden (1970 - cd - parue dans le Koid9 n°48)

(461 mots dans ce texte )  -   lu : 110 Fois     Page Spéciale pour impression

EdenRose_OnTheWayToEden.jpg

Quand on parle de rock progressif français, on ne peut ignorer l?influence qu?a eu l?unique album de Sandrose, chef d??uvre parmi les chef d??uvres, concocté par le guitariste Jean-Pierre Alarcen et la chanteuse Rose Podwojny, plus connue sous le nom de Rose? Laurens (si, si, la même qui chantait "africa" et qui interprétait Fantine dans la comédie musicale "Les misérables"  !). Bref, on regrettait que ce super groupe n?ait enregistré qu?un seul disque (qui, d?ailleurs, s?est avéré la seconde meilleure vente du label Musea, en s?écoulant à plus de 10.000 copies dans le monde). Et bien, tenez-vous bien, je vous annonce qu?un autre album de Sandrose existe? Il s?intitule "Eden Rose" et il est antérieur (1970)  ! On retrouve en effet, les mêmes musiciens, à l?exception de Rose Laurens, car l?album est totalement instrumental. Henri Garella tient les claviers, Christian Clairefond la basse, Michel Jullien la batterie et Jean-Pierre Alarcen la guitare?

En réalité, malgré leur ressemblance nominative, Eden Rose et Sandrose sont deux formations différentes. Eden Rose était à l?origine le projet de Garella, auquel Alarcen a été associé  ; tandis que Sandrose était le groupe d?Alarcen qui a invité Garella et les 2 autres pour l?occasion? Voilà pour la petite histoire  ! Musicalement, les deux projets sont également distincts, car si Sandrose est une collection de chansons à la sauce progressive, Eden Rose valorise un proto-progressif instrumental largement basé sur l?orgue Hammond. On peut rapprocher la musique d?Eden Rose de Procol Harum, Hardin and York, Traffic, voire même d?Eddy Louis. Henri Garella propose, en effet, des long solos d?orgue, gorgés d?émotion que ne renieraient pas Jimmy Smith, Mathiew Fisher ou Steve Winwood, alors qu?Alarcen apporte une coloration plus moderne à travers ses improvisations virtuoses et incisives. Le son d?orgue est, comme vous pourrez le constater, assez daté, typique des années 60 (à croire que Garella n?avait pas encore entendu Keith Emerson ou Jon Lord qui ont révolutionné les sonorités de l?orgue Hammond en le branchant sur un ampli de guitare Marshall) ce qui fait dire à notre notre rédac?chef Nanard qu?on croirait entendre Gainsbourg dans "je t?aime, moi non plus". Effectivement, Eden Rose s?inspire largement du thème de cette chanson (mondialement connue  !) sur "walking in the sea", comme d?ailleurs il pompe celui de "frère Jacques" dans "sad dream"  !! Après Eden Rose et Sandrose, les 4 musiciens accompagneront divers artistes de variété française. Ainsi, Garella épaulera France Gall  ; Clairefond, Stone et Charden  ; Michel Julien, Gilbert Becaud, Dave, Sacha Distel?  ; Alarcen, Renaud, Jacques Dutronc, Louis Chedid? Venez découvrir, oreilles grandes ouvertes, les premiers enregistrements de 4 petits marseillais qui deviendront grands. Suranné, mais bien chouette cet Eden Rose  !

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0465 seconde(s)