Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numro.

Etron Fou Leloublan : Face Aux Éléments Déchaînés (1985 - cd - parue dans le Koid9 n°74)

(375 mots dans ce texte )  -   lu : 101 Fois     Page Spciale pour impression

EtronFouLeloublan_FaceAuxElementsDechaines.jpg

Etron Fou Leloublan fut un des fondateurs du mythique mouvement Rock in Opposition (aka RIO) emmené par Chris Cutler aux côtés des infrangibles Belges d'Univers Zero et des très expérimentaux Britanniques d'Henry Cow, dont le guitariste Fred Frith prit en main la destinée des Grenoblois en produisant, entre autres, ce cinquième et dernier album des loufoques Etron Fou Leloublan, "Face aux éléments déchaînés". C'est le second disque du groupe qui sera produit par le musicien. Enregistré en août 1985 au mythique studio de Kirchberg (près de Zurich), le groupe est revenu à sa formule originelle du trio. Ainsi, l'on retrouve Ferdinand Richard (basse et chant), Jo Thirion (orgue et chant) et Guigou Chenevier (batterie, chant, saxophone ténor). Ces hurluberlus notoires sortiront ici clairement leur moins bon album. Très proche de "Les poumons gonflés", autre production Frithienne, le groupe y manque de souffle. D'ailleurs, c'est bien par manque de souffleur que Guigou Chenevier reprendra tant bien que mal le rôle de saxophoniste, autrefois tenu de main de maître par des gens comme l'excellent Bruno Meillier ou avant lui Bernard Mathieu. Le son est froid, il s'agit d'ailleurs de l'album le moins accessible du groupe, qui était déjà peut-être en partance vers d'autres horizons. Le groupe n'a heureusement pas perdu son humour, en témoigne les textes toujours aussi déjantés ("lavés à la machine", "comment choisir son infirmière" ou "gifle Hubert", que doit adorer mon collègue Hub  !). A noter qu'aucune mention n'est faite dans le livret de la participation en tant qu'instrumentiste sur 4 titres de Fred Frith  ! A réserver toutefois aux fans absolus du groupe, ceux qui veulent le découvrir devant impérativement écouter avant ça n'importe lequel des autres disques du groupe. Le livret, nanti de photos noir et blanc du groupe, présente toutes les paroles ainsi qu'un petit texte de présentation du batteur. Enfin, saluons la magnifique pochette réalisée par Sophie Jausserand, qui montre (prémonitoirement  ?) ce paquebot pris dans les éléments, justement déchaînés. "Mort aux mauvais  !" A noter qu'il existe une intégrale studio titrée "43 songs" (les 5 albums studios réunis sur 3 CD - sortie chez Baillemont en 1991).

Renaud "j'ouvre des huîtres dans la cuisine" Oualid




Retour la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0327 seconde(s)