Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Eyestrings : Consumption (2006 - cd - parue dans le Koid9 n°57)

(325 mots dans ce texte )  -   lu : 107 Fois     Page Spéciale pour impression

Eyestrings_Consumption.jpg

Ce quatuor, fondé en 2001 à Detroit (Michigan), est composé de Ryan Parmenter au chant, claviers et composition, Mathew Kennedy à la basse, Alan Rutter aux guitares et Bob Young aux percussions diverses (batterie, djembe et tabla). Après quelques concerts, la formation décide de créer sa propre maison de disque pour sortir son premier album "Burdened hands" début 2004. Auparavant en 2003, le nom initialement choisi par le groupe étant déjà utilisé par d'autres, Ryan, après une recherche fébrile dans l'œuvre de Shakespeare, en extrait le mot "eyestrings" issu du vieil anglais. Cet album comporte 7 morceaux de 2 à 20 minutes, dont la musique peut être décrite en première approche comme une synthèse entre celles de Discipline et d'Echolyn. Les références au premier groupe cité, malheureusement disparu, seront évidentes pour les connaisseurs du prog américain, car Mathew Kennedy en faisait partie de même que Mathew Parmenter qui n'est autre que l'oncle de Ryan Parmenter. Leur influence se fait nettement sentir au niveau du chant au lyrisme désespéré, des mélodies très travaillées et des solos bien en place et sans débordement. Quant au second groupe cité, on ne peut que constater une convergence dans la démarche musicale : travail harmonique des voix, dissonances savamment distillées, breaks incessants, touches jazzy et intermèdes classiques au piano. Mais il ne faudrait pas croire qu'Eyestrings n'est qu'un simple clone de ces deux formations. Le groupe appose sa griffe par des ambiances très particulières, jouant sur un contraste subtil entre le torturé et le lumineux, même si les textes expriment une vision pessimiste de notre société moderne. Et surtout, les quatre musiciens sont des virtuoses, et il le faut pour jouer une musique aussi riche, dont les jeux se complètent admirablement. Discipline est mort, vive Eyestrings !

Bruno "consommateur d'attaches

oculaires" Dassy




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0854 seconde(s)