Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Far 'N' High : Attraction Of Fire (1999 - cd - parue dans le Koid9 n°31)

(342 mots dans ce texte )  -   lu : 123 Fois     Page Spéciale pour impression

FarNHigh_AttractionOfFire.jpg

Le Métal progressif fait un nouvel émule de ce côté ci de l'Atlantique. Après les excellents musiciens de Regency (dont on attend la prochaine démo instrumentale), voici un nouveau groupe français qui œuvre dans ce style qui a le vent en poupe.

Ce premier album de Far'N'High bénéficie d'un son suffisamment correct pour apprécier tant la variété des ambiances que la qualité des musiciens. Même si l'on ressent parfois un manque de relief, dû au manque de moyens.

Bien sûr, on y retrouve comme dans beaucoup de premiers disques, des influences marquées (ici, Dream Theater, Led Zeppelin et Megadeth, entre autres). Cependant, le visage offert par cette formation est plus qu'attrayant, les musiciens sont (dans l'ensemble) bien en place, et font de "Attraction of fire" un album mérite indéniablement une oreille attentive.

Nos 4 lascars montrent un savoir faire et une technique qui force le respect (en particulier la rythmique, très inventive), et les ambiances variées s'enchaînent avec une grande fluidité au sein d'un même morceau. Faisant ainsi preuve d'une fougue et d'une agressivité bien maîtrisée, le groupe réussit à faire la part belle aux mélodies et aux solos débridés (quoiqu'en y privilégiant davantage le feeling plutôt que la vitesse ou la technicité, le guitariste n'en serait que plus intéressant).

Le recours assez répété aux refrains peut apparaître simpliste par moments ("how do you feel", "suzy"), d'autant que c'est loin d'être ce qui a été e plus travaillé sur l'album. De même que la voix du chanteur n'est pas toujours bien posée, beaucoup de ses lignes de chant étant trop haut perchées pour lui; à l'évidence, il se détruit les cordes vocales. Comme on l'entend sur "suzy", sa voix mérite d'être mise en valeur avec des mélodies qui lui correspondent mieux.

Voici donc un album intéressant et prometteur, un essai dont on attend très vite la transformation.

Daniel Beziz




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0308 seconde(s)