Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Frames : Mosaik (2010 - cd - parue dans le Koid9 n°74)

(265 mots dans ce texte )  -   lu : 117 Fois     Page Spéciale pour impression

Frames_Mosaik.jpg

Un bien bel album instrumental se présente à nous en la matière de cette production des jeunes Allemands de Frames. On a ici la démonstration formelle que nul n'est besoin de paroles quand le contenu musical est suffisamment dense et varié.

Et ceci même en se limitant au classique combo guitare-claviers-basse-batterie. Etiqueté bien rapidement post-rock, j'avoue ne pas adhérer à ce rapprochement, tant la musique de Frames est dynamique, claire et savamment mélancolique. Pour vous situer j'y trouve des similitudes avec le premier Combination Head (groupe assez récent) du fait de l'approche toute instrumentale non passéiste, tout en conservant l'ambition héritée du progressif traditionnel. A titre d'exemple, les sons choisis ne piochent pas dans la panoplie habituelle garantissant le label "100% pur prog'", et pourtant toute la mentalité progressive se retrouve, en évitant toutefois les expérimentations.

Tout sauf simpliste la musique est basée sur des motifs juxtaposés et entrelacés afin de composer des paysages mouvants au travers desquels il est bon de se laisser transporter. Mon morceau préféré est assurément "insomnia", qui avec l'apport de cordes et sa guitare nerveuse nous délivre des montées en tension éblouissantes, à la manière des meilleurs crescendos d'Anekdoten, mais sans l'usage du Mellotron. Energique et mélodique à la fois. Bravo.

"Mosaik" est sans doute un des meilleurs albums instrumentaux récents, qui plus est fort bien distribué (vu chez Fnac, Gibert, Amazon). Eh oui il paraît que c'est du post-rock, donc rien à voir avec de l'affreux rock progressif. Vivement conseillé.

Michael Fligny




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0244 seconde(s)