Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Fulano : Trabajos Inutiles (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°48)

(314 mots dans ce texte )  -   lu : 107 Fois     Page Spéciale pour impression

Fulano_TrabajosInutiles.jpg

Fulano est un groupe chilien dont je n’ai jamais entendu parler jusqu’à présent. Aujourd’hui justice leur est rendue. Car voyez-vous, on ne peut pas raisonnablement passer sous silence la musique d’une telle formation. La première impression à l’écoute de "Trabajos inutiles" (dernier album en date sorti initialement en 1997 et qui vient juste d’être réédité par le label brésilien Record Runner) est enthousiasmante. C’est du superbe jazz rock façon Hatfield And The North teinté de funk, de musique ethnique et latino rappelant Area et de climats proches de Weather Report. Et tout cela avec un très grand professionnalisme aussi bien dans l’exécution que dans la production de l’œuvre. Il faut dire que Fulano est un ensemble de six musiciens (claviers, basse, batterie, saxos, flûte, clarinette, chant féminin) de près de 20 ans d’expérience qui fut créé en 1984 sous l’autorité dictatoriale de Pinochet. Un rapide surf sur le web permet de se rendre compte de son statut de groupe quasi culte au Chili. On constate également qu’ils en sont à leur quatrième album et que celui-ci est le plus accessible. Il est clair qu’il y a dans "Trabajos inutiles" quelques moments nous rappelant que Fulano a du faire des choses plus avant-gardistes à leur débuts. Les références à la musique contemporaine sont bien présentes mais elles sont parfaitement intégrées à ce superbe cocktail musical. Il semblerait (car je ne les ai pas écoutés) que les deux premiers albums – "Fulano" (1987) et "En el bunker" (1989) - soient proches du Rock In Opposition avec quelques connections vers le style Canterbury tandis que le troisième "En infierno de los payasos" (1993) se rapproche plus du dernier. En gros, pour vous habituer à l’univers de Fulano il faudra écouter leur albums dans le sens chronologiquement contraire.

Patrick Robinet




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.1015 seconde(s)