Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Mary Fahl : The Other Side Of Time (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

(486 mots dans ce texte )  -   lu : 108 Fois     Page Spéciale pour impression

MaryFahl_TheOtherSideOfTime.jpg

Le nom de Mary Fahl ne vous est peut-être pas familier. Celui d'October Project l'est peut-être davantage ? Non, toujours pas ? Et bien, il vous restera à vous procurer leurs deux albums, parus respectivement en 1994 et 1996, si vous aimez la voix de leur ex-chanteuse, qui était l'attraction principale du groupe new-yorkais (lequel sonnait pourtant de manière assez européenne !).

Après plusieurs années sans activité discographique, celle-ci à sorti un mini-CD 5 titres en 2001 et enfin ce nouvel album solo, le premier véritable de sa carrière, constitué" de morceaux probablement élaborés pendant les quatre dernières années.

Initialement signée sur la division classique de Sony Music, Mary a sorti cet album pour l'instant disponible aux USA et sur Internet sur leur sous-label Odyssey. Si les arrangements sont assez orchestraux et qu'il y effectivement une reprise de 'una furtiva lagrima" de Donizetti, l'album n'est pas exclusivement influencé par la musique classique. Il est cependant certain qu'il s'agit d'une musique moins commerciale que celle d'October Project, plus variée aussi.

Et la voix de Mary… c'est quelque chose… Si vous ne la connaissez pas, c'est une contralto dont le timbre parfait de justesse est d'une profondeur et d'une résonance exceptionnelles qui n'ont d'égale que l'émotion tangible qui s'en dégage. Légèrement plaintive et tragique par instants, c'est une voix qu'on ne peut oublier dès les premières secondes où on l'entend, une des plus belles voix au monde, sans nul doute.

L'album contient des musiques orchestrales, des éléments de musique celtique, de traditionnels, quelques traces de jazz (un peu déroutant sur un titre ou deux vers la fin) ; deux chansons figurent dans des films récemment réalisés, notamment l'émouvant "dawning of the day" tiré d'un traditionnel irlandais et dont les paroles furent inspirées par les pompiers new-yorkais lors des événement tragiques du 11 septembre 2001. Mary a écrit la plupart des titres avec d'autres compositeurs et elle est accompagnée par une kyrielle d'instrumentistes et les arrangements sont plutôt riches (piano, orgue, synthés, guitares acoustiques et électriques, basse, batterie, violon, Uillean pipes, accordéon, quelques boucles électroniques et un orchestre sur quatre morceaux). Il s'agit souvent de ballades, de morceaux lents, avec parfois une atmosphère assez dramatique.

Quatorze chansons, une heure de musique essentiellement magnifique, totalement transcendée par une voix exceptionnelle d'émotion. Je ne vous en dis pas plus, je rêve de voir sortir cet album en France et qu'il ait la même promotion que toutes les nullités qu'on nous fait rentrer à grand coup d'entonnoir dans les oreilles… si seulement, ça pourrait avoir du succès, pour peu que le public ait la chance de l'entendre !!

Disponible sur www.amazon.com à un prix très attractif à l'heure où ces lignes sont écrites.

Marc Moingeon




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0524 seconde(s)