Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numro.

Alifair : Mélanfolie (2002 - cd - parue dans le Koid9 n°44)

(662 mots dans ce texte )  -   lu : 131 Fois     Page Spciale pour impression

Alifair_Melanfolie.jpg Le style d'Alif Air se trouve à la croisée de deux styles musicaux : le rock prog, et la variété. Souvent de la bonne variété; plus rarement, malheureusement, de la très bonne variété. Le tout flirtant parfois avec "l'expérimental". (Ce qui, en langage "zifien", veut dire "originalité"…) Vous dites ? Voici une entrée en matière avec fanfare et trompettes ! Oui, c'est normal. Avec des gens de la stature d'un Jean-Pascal Boffo, ou d'un Hervé Rouyer, on ne peut pas faire dans la demi-mesure. Le 1er bonhomme a joué en studio (et sur scène) avec le père Décamps, pour des albums solo, et le 2ème le mène toujours à la baguette (de façon magistrale, au sein d'Ange, en studio comme sur scène). J.P.B. et H.R. se sont unis à Séraph1 Palméri, et surtout à Aurore Reichert. Enfin une chanteuse à la voix rauque –juste ce qu'il faut- et sensuelle (avec ou sans suel ?), qui ne passe pas son temps à faire des vocalises. J'avais un à priori favorable après avoir découvert le titre du CD : "Mélanfolie". J'adore ce genre de jeu de mots, ou plutôt l'association de deux mots pour créer un troisième. Et à l'écoute du premier titre : "mots d'elle" (encore un truc craquant !), je me suis dit qu'il n'y aurait pas que le titre de l'album qui me botterait. Il est vrai que j'ai déchanté un peu par la suite, mais… "mélanfolie", le 2ème titre du CD est très bon. Et puis, il m'a fallu arriver au 5ème titre, "vies à vies" pour craquer totalement. Là, Aurore me fait penser à Enzo Enzo (et j'ai un gros gros GROS faible pour Enzo Enzo. Donc de fait, j'ai un gros gros faible pour Aurore, chantant "vies à vies". Logique, non ? "Vies à vies", est de la veine d'un Kent/Enzo Enzo, et pourrait fort bien faire un tube radiophonique. Messieurs et mesdames les prog'…ammateurs, ou proga…mateurs (!) à vos casques !

Autant j'accroche à la voix d'Aurore, autant je n'adhère pas toujours, et même loin s'en faut à son écriture ! Elle joue trop avec la sonorité des mots et en vient à fabriquer des phrases sans queue ni tête. Exemple, dans "signe" : (…) cette nuit publicité par des journées somnambules m'a constellé le dessin de mes espérances et détimidé la confiance en sa confiance en soi confinée en moi (…). Comprenne qui pourra ! Dommage…

Entre le 5ème titre et la fin du CD, on trouve du bon et du moins bon (A boire et à manger, comme on dit chez nous). Cela dit, à partir de "koma" (8ème titre) la progression dans les orchestrations est indéniable. D'ailleurs "koma", quelle baffe Joffo ! Au moment où l'on se dit que tout cela est décidément un peu trop gentillet, "koma" débarque et c'est la claque ! Hervé y est pour beaucoup. On reconnaît bien là sa patte. Ca déboule, ça frappe à merveille. Bref, un régal.

Si vous vous fiez à la "pochette", ce CD est censé contenir 14 titres, mais si vous êtes patients les enfants, sachez que 8'55 après le début du 14ème titre, il y a un bonus… Et que même encore après, il y a quelque chose, mais cette fois totalement dénué d'intérêt. Bof, oh ! c'est vrai que c'est pas terrible !?…

Voilà. En résumé, un album qui s'écoute somme toute fort bien, (qui vieillira sûrement très bien) et que vous pourrez placer dans votre CDéthèque, et sans rire ! un petit peu avant Ange (ordre alphabétique) et pas très loin d'Enzo Enzo, ni de Kent.


Contact Alif Air : Jean-Pascal Boffo (http : //jpboffo.free.fr)

Management : Denis Meyer, tel : 06.81.68.20.42

Web site : www.alifair.com

"Zif"




Retour la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0377 seconde(s)