Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numro.

Genesis : Toute L'aventure Raconte Par Le Groupe (2007 - livre - parue dans le Koid9 n64)

(402 mots dans ce texte )  -   lu : 157 Fois     Page Spciale pour impression

Genesis_TouteLAventure.jpg

En complément de la réédition de leur discographie, il nous est proposé ce magnifique livre au cours duquel les différents protagonistes de l’aventure Genesis racontent moult anecdotes avec force détails. Ce bouquin colossal par la taille et le poids (à l’instar de l’anthologie des Beatles) en impose par son contenu exhaustif. Divisé en 13 chapitres l’aventure nous est contée depuis les débuts à Chaterhouse (1963-1968) jusqu’aux images de la tournée 2007 !

Il est impossible de résumer en quelques lignes ces 360 pages, aussi faut-il se contenter de signaler que jamais un ouvrage aussi dense et aussi riche n’était paru en langue française et que le lecteur moyen y trouvera une mine d’informations inédites concernant ce groupe hors du commun.

Comme pour l’histoire de Pink Floyd racontée par Nick Mason, il est amusant de noter que les souvenirs des uns et des autres sur un évènement précis diffèrent. Un exemple parmi tant d’autres : l’audition de Phil Collins par les 4 autres. Phil prétend que Mike portait ce jour-là une veste d’intérieur (à la Noël Coward) alors que Mike ne supporte pas cette image de lui et rétorque qu’il portait à la rigueur une robe de chambre. Bonjour le rock’n’roll !

Toujours concernant l’embauche de Phil, Tony rajoute : « Il possédait quelque chose de spécial, une combinaison singulière de plusieurs éléments : il faisait swinguer et il pouvait aussi raconter de bonnes blagues et nous faire rire, ce qui était très important. Il savait s’adapter et il est venu avec sa personnalité, plus légère et joviale que les nôtres. Nous étions tous trop pesants, trop intenses. ». Ceci expliquera pourquoi plus tard, Genesis n’aura pas le même retentissement sur scène avec Ray Wilson ! Ray a également 6 pleines pages sur lesquelles il livre son expérience avec Genesis avec honnêteté et revient sur les raisons l’échec de « Calling all stations ».

A propos des différents intervenants dans l’histoire de Genesis, sachez qu’aucun n’a été oublié : nous lisons avec plaisir Chris Stewart, John Silver et John Mayhew (les prédécesseurs de Phil au poste de batteur), Jonathan King (le premier producteur), Tony Smith (manager), Hugh Padgham et Nick Davies (producteurs) etc…

Bref, une saine lecture, riche d’enseignements, à effectuer au coin du feu en écoutant les rééditions.

Gilles Masson




Retour la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0638 seconde(s)