Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Gentle Giant : Giant On The Box (2004 - dvd - parue dans le Koid9 n°52)

(541 mots dans ce texte )  -   lu : 154 Fois     Page Spéciale pour impression

gotb.jpgDepuis la sortie du DVD de Led Zeppelin si bien remasterisé, j'ai pensé qu'enfin nous allions être gatés sur ces grandes années des seventies !

En fait pas grand chose à se mettre sous la dent, mais aiguisez vos incisives voici le grand Gentil Géant, le groupe devenu culte et oh combien oublié des médias en son temps. Ce sont deux prestations télévision qui nous sont ici proposées. La track list du US TV 75 est composé de : "expérience/features from octopus/panurge/funny ways (durée 30mn), la German TV 74 dont la liste des morceaux est identique, inclut en plus "cogs", "proclamation" et "so sincere", pour une durée de 50 mn. Côté bonus, il y a une impro guitar & drums de 3mn, un extra en noir et blanc (documentaire et interview) de 22 mn, uniquement en Italien ! Puis la traditionelle photo gallery, et avec ce tour d'horizon vous aurez vite déduit qu'il s'agit là d'un DVD mal conçu avec en plus une pochette pauvrette. Mais pas d'affolement dear friends, car la fougue et la joie de jouer de Gentle Giant vous feront oublier les immenses foules, fumigènes et autres structures métalliques qui caractérisent un concert. C'est ahurissant que de voir une telle maîtrise instrumentale et vocale. Les yeux grands ouverts devant votre boite à images cathodiques, vous comprendrez que le point fort du groupe est la mise en place des mélodies qui s'entrecroisent. La technique n'est pas individuelle mais collective. Il se passe tellement de choses avec des changements d'instruments incessants. Jamais je n'ai vu un bassiste en faire autant sur scène : basse, violon, guitare, chant, flûte, percussion..... Ray Shulman ladies & gentlemen. Progressive médiévale pour multi-instrumentistes acharnés ; Gentle Giant le groupe au son unique balaye tout sur son passage. Des endiablés, c'est ce que j'ai pensé lors du break ou tout le monde joue des flûtes dans une divine cacophonie ! (dommage que ne soit pas porté à l'écran le passage où tout le groupe joue des percussions. Dommage aussi que l'on ne voie pas Derek Sukman jouer du "shulberry" (une petite guitare de leur invention ! )

Kerry Minnear propose une couleur différente de claviers avec l'utilisation du clavinet Honer D6, un piano électrique qui était plus utilisé dans la funk à vrai dire. Bien-sûr il y a les incontournables orgue Hammond et le mini-Moog. Avec un guitariste inspiré et un batteur qui vous fait battre de la semelle sur des titres au minutage condensé, une autre facette de leur son si particulier. Ce DVD est un véritable festin pour les musiciens ou passionnés de "vraie" musique, le duo de guitares acoustiques mérite à lui seul l'achat de ce DVD.

Oh, j'allais oublier de vous signaler le CD (German TV 74) qui accompagne ce document visuel.

Et pour finir une petite anecdote : le premier groupe des frères Shulman (Phil, Derek & Ray) qui s'appellait Simon Dupree & The Big Sound a eu pendant quelques mois un pianiste nommé Elton John !

Jo Drogo


Plus d'infos sur Blaze Monger.


Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0306 seconde(s)