Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Grand Alchemist : Intervening Coma-Celebration (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°46)

(227 mots dans ce texte )  -   lu : 89 Fois     Page Spéciale pour impression

GrandAlchemist_InterveningComaCelebration.jpg

Quand on s'appelle Grand Alchemist, que l'on débarque de sa Norvège natale avec sous le bras un premier album au doux nom de "Intervening coma-celebration", on pense tout de suite à : groupe de gothic. En plein dans le mille ! Pour être plus précis, Grand Alchemist est un groupe de gothic black metal symphonique (rien que ça !). C'est techniquement très au point, les guitaristes évitent les plans éculés bien pesants (ils jouent pratiquement heavy !), varié, les tempos changent sans arrêt, et mélodiquement réussi. L'orchestration est renforcée par des cordes (violon et violoncelle). Les claviers, bien présents, brodent des atmosphères autour de tout ça quand ce n'est pas pour jouer les thèmes en solo au piano. L'ensemble ne manque pas de qualité, il brille même par son inspiration. Le chant (black) de Sigurd Dybing rappelle celui de Shagrath de Dimmu Borgir. Ce même chant est contrebalancé par des chœurs faits de voix claires. On notera l'absence de voix féminine (chose pourtant assez courante dans le style). L'album étant assez court (47 minutes) on peut s'écouter les 12 titres d'affilée sans aucun mal et ce d'autant plus que la réalisation est très soignée. Autrement dit, une bien belle réussite dans le genre ! A découvrir.

Denis Perrot




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0218 seconde(s)