Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Hands : Twenty Five Winters (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°46)

(282 mots dans ce texte )  -   lu : 108 Fois     Page Spéciale pour impression

Hands_25Winters.jpg

Quel groupe de prog américain s’est reformé 25 hivers après sa formation en 1977 ? J’en vois un qui lève la main au fond… Hands ? Bravo, vous avez gagné le droit d’écouter son sublime nouvel album… Bien sûr il ne dure que 39 minutes, mais Hands, directement issu des années 70, ne savait pas qu’on pouvait bourrer un CD durant 80 minutes. C’est pas grave car ces 39’02 sont vraiment excellentes : on retrouve avec joie tous les éléments qui ont fait la "renommée" (toute relative) de ce groupe emblématique. Cette formation texane s’est créée en 1975 sous le nom de Prism. Un album live posthume ("Live 1975-1977") a été publié en 1996. En 1977, elle prend le patronyme de Hands. Deux excellents CDs posthumes voient également le jour en 1996 et en 1998 : "Hands" et "Palm mystery", compilations de toutes les sessions du groupe de 1977 à 1980, date de sa séparation. "Twenty five winters" est par conséquent le 4ème CD de ce groupe, à classer en bonne place entre Mirthrandir, Netherworld (dont l’album éponyme est également chroniqué dans ce numéro), Infinity ou Lift. Hands est, comme par le passé, largement influencé par Gentle Giant (les chœurs, les claviers), Kansas (les mélodies, le violon) et King Crimson. Les références à "Larks tongue in aspic" sont notables sur l’aventureux "leaving", longue suite en 4 parties. Malgré ces encombrantes influences, "25 winters" ne sonne pas du tout daté. Le chanteur dispose même d’une voix très juvénile. Hands a tout à fait sa place au milieu de groupes tels Spock’s Beard, Izz, Echolyn et Magellan. Applaudissements !

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0397 seconde(s)