Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Lacuna Coil : Comalies (2002 - cd - parue dans le Koid9 n°44)

(353 mots dans ce texte )  -   lu : 105 Fois     Page Spéciale pour impression

LacunaCoil_Comalies.jpg

Depuis leur première production, "Lacuna Coil" un 6 titres paru en 1997, la qualité des opus (5 au total) du groupe italien est allée crescendo pour aboutir aujourd'hui à ce qu'il convient de nommer leur meilleur album : "Comalies" ! La bande à Cristina (Scabbia) a acquis suffisamment d'expérience pour développer un style propre, révéler une vraie personnalité, et se débarrasser de l'étiquette de sous produit (l'ombre de Gathering s'est estompée). Pour ce disque, la maîtrise s'est faites à plusieurs niveaux : Le chant d'Andrea Ferro est plus posé, plus "propre", tout comme celui de Cristina qui gagne en assurance. La qualité des compositions, ensuite. Celles-ci se sont non seulement bonifiées, elles ont également gagné en puissance (plus que sur "Unleashed memories" leur précédent opus). Il faut dire que la production y est pour beaucoup, c'est un véritable bond en avant. Faire l'impasse sur le travail des arrangements aurait été condamnable car ceux-ci, et plus particulièrement les parties de claviers (de Marco Coti Zelati), ont été soigneusement peaufinés. Les nappes instaurent, par endroit, une touche presque symphonique. En tout cas, l'accent a été mis sur la production et la mise en place des ambiances et, croyez-moi, le résultat est remarquable. Lacuna Coil déploie tout son art, sur ces 13 plages (plus une en bonus, une chute de "Unleashed"), pour nous offrir un metal goth percutant, mieux structuré dont l'impact est immédiat. Ecoutez ne serais ce que "swamped" le titre d'introduction, c'est du boulot d'orfèvre! Il ne reste plus qu'à attendre l'épreuve du passage à la scène. Mais j'ai confiance. Comptez sur moi pour vous raconter. Sinon, une fois n'est pas coutume (et ça devient franchement casse-pied), ce disque sort en deux versions. Personnellement, j'ai craqué pour l'édition limitée (box noire) avec poster (de Cristina… Sublime… NON, SCULLY… AIIIIIEEEE !!!), plage vidéo (le "making of Comalies", sympa) et… pins (je croyais pourtant que la mode était passée?). Sans conteste une des meilleures productions du genre… Pas de doute Cristina et sa bande do it better!

Denis Perrot




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0329 seconde(s)