Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numro.

Ange - Christian Décamps & Fils : Grands Crus (1999 - cd - parue dans le Koid9 n°29)

(1209 mots dans ce texte )  -   lu : 186 Fois     Page Spciale pour impression

Ange-Decamps_GrandsCrus.jpg

Quand je pense qu'on nous rabat les esgourdes partout et à longueur de journée avec des trucs comme Louise Attaque, ou Manau, et que la caravane du show biz laisse passer, sans aboyer, des Artistes comme Ange, ou Christian Décamps et Fils, ça me rend malade !...

Certes, dans ce CD Collector, il y a à boire (!) et à manger... Tout n'est pas "au-cirrhose" que cela dans ces "Grands crus"; mais les trois quarts des choses y figurant sont, sinon excellentes, en tout cas largement au dessus de la moyenne de ce qu'on entend habituellement à la radio ou à la télé. Je peux vous dire que ce CD progresse en intensité de façon quasi régulière, pour atteindre le Nirvana... Non! Le paroxysme, avec les deux derniers morceaux -enregistrés en public en 98- que sont, "a colin-maillard" (cette chanson me rappelle "le vieux de la montagne", une des meilleures compo du groupe. Construction identique, pour pratiquement la même émotion), et "les clodos de ventreblues". La claque! "Ange 2ème génération" = Ange sublime. Ca vous coule dans les trompes d'Eustache, comme coule dans le gosier un grand Bordeaux. Le petit Jésus en culotte de velours, quoi. A boire jusqu'à la lie.

Bon, on sait depuis belle lurette... ben, depuis... Gérard Jelsch en fait! que le groupe a toujours eu d'excellents batteurs. J.P Guichard dit, "Pinot"; Guénolé... (connaissant Christian et son extraordinaire sens du raccourci, ça ferait "Pignolé" vite fait ça !). Le dernier cogneur en date, Hervé Rouyer, ne faillit pas à la règle; oh que non ! La section rythmique du Nouvel Ange est LA section rythmique que tout chanteur rêve d'avoir. Et Christian-le-Veinard, l'a ! Quant au guitariste, la France en accouche d'un comme celui-là tous les 20, voire 30 berges! Hassan est aussi original en 1999, que l'était Claude Engel, dans les 70's. Vous ne connaissez pas Claude Engel ?! Bon, alors... Et King Crimson ? vous connaissez? Ah, bien. Alors prenons Robert Fripp comme référence et n'en parlons plus. Hassan est carrément démentiel. C'est LE guitariste avec lequel toute section rythmique rêve de jouer. Et la section rythmique de Christian Décamps, l'a!... Tristan Décamps ? il a appris à jouer des claviers avec son vieil oncle Francis Décamps. Et il a appris à chanter en écoutant son père, Christian; que dire de plus... Là dessus "the boss" vient greffer sa voix et chante souvent, comme il ne le faisait plus depuis... la fin des années 70, tiens !

Quelques morceaux du présent CD ("Cuvée du pirate, Ange 81") datent donc de 1981. Et bien, Christian n'avait pas la pêche en 81, qu'il avait en 98; désolé. C'est clair, c'est net. Il a retrouvé la santé et par là même, l'envie de chanter. L'envie de tout péter ! Certes, l'ami Christian a pris de la bouteille... mais tel les grands crus, il se bonifie en vieillissant. Ecoutez, "par les fils de Mandrin", "A colin-maillard" et "les clodos de ventreblues", enregistrés live en 98. Ces seuls trois morceaux vous donneraient l'envie d'acheter tous les disques du groupe. Ces versions musclées sont décapantes au possible. Bon Dieu, quelle patate! quelle frite!... Ca y est ? vous avez " listené" ? ("écouté", en anglais) Et alors ? avais-je tort ? avais-je "raisin" ?

Les 4 premiers morceaux figurant sur ce Collector, ("Cuvée du Pirate Ange 81") sont donc, pour résumer, légèrement "en dessous". J'ai bien dit, légèrement. Car, "bêle, bêle petite chèvre", vous clouera au fauteuil tout de même. Les 2 suivants ("Divins chambrés Ange 81") semblent hésiter entre Reggae, Rock et variété. Plutôt étr-Ange. Du Ange sans en être vraiment. Du Ange qui se chercherait un peu. (Qui chercherait le "musicalement correct" ?...) Pas très concluant en somme. Ca me laisse perplexe. Une cuvée que je n'apprécie pas trop. (Même si je peux aisément comprendre les motivations. Ou plutôt, le manque de motivation...) Les 3 suivants ("Divins classés château Zénith 95"), enregistrés par la formation originelle, reconstituée pour l'occasion; à laquelle se sont joints quelques prestigieux invités (guest stars), offrent de biens beaux moments. A l'instar de ce "soir du diable" intimiste; ou peut-être mieux encore: de ce "cantique" ("hymne à la vie"), que chante Steve Hoggarth ! Et ma parole, ça me fait penser à un truc qu'aurait composer Bob Dylan. (Surtout au moment de l'intervention de l'harmonica). Ce n'est pas un mince compliment ça, hein ? Vous dites ? Je pousse le bouchon un peu loin ?... Mais non. Par contre, on passera rapidement sur l'extrait de "caricatures". Qui n'est qu'une pâle caricature du "caricatures" (le morceau) de , "Caricatures" (1er album du groupe). Les 2 morceaux suivants ("Divins nouveaux Noiseraie 98") sont des chansons, euh... disons, "expérimentales" ? "Cousine" les chante. Est-ce la cousine de Tristan ? Si oui, je l'envierais le fripounet, d'avoir joué au docteur avec elle; rien qu'à l'écoute de sa voix... Une Axelle Red, qui oserait faire dans la chanson française originale et quelque peu osée... Bref, la cousine: une "double" (!) d'Axelle, qui nous fait monter le rouge (!) au front... Dommage -pour en revenir à la musique proprement dite- que tout cela soit un peu trop électronique; à mon goût. (Les arrangements sont signés Tristan).

Et la fin! Aah, la fin ! je vais me répéter, mais j'm'en fous : le panard géant !!! Le big foot, comm'ace !!! Tout éclate, de tous les côtés. L'intro de "a colin-maillard" ! un son "Hénaurme". Un "drummmmer" monstrueux. (Comme dans "3ème étoile à gauche"). LE son du cher vieux "Viscount", retrouvé par Tristan ! Et "la potée d'rose": "les clodos de ventreblues", et son chorus de guitare à tomber par terre.

Et les textes de C.D, dans tout ça !? tout un poème, bien sûr. Sans nul doute qu'un jour, au lycée, des profs demanderont à leurs élèves de les étudier, de las disséquer, de les analyser...

Ange : de la chanson réaliste des années 1970-2000, etc... que peut-être on n'entendra jamais plus sur les ondes de RTL. J'm'en contrefiche, j'écoute qu'Europe !... Et puis basta, après tout ! au lieu de toujours ronchonner, au lieu de toujours nous lamenter, offrons-nous donc tous les CD de Ange. Car, est-ce qu'on a besoin de la télé ou de la radio pour savoir ce qu'il est bon d'écouter ? NON !... Ah oui, seulement, y a un hic. Eh ouais; tout ça c'est bien joli, mais en attendant, les Ange, eux, ils doivent tirer le diable par la queue. Le succès commercial n'étant pas au rendez-vous... (Mais, Bon Dieu ! faites qu'ils continuent, en "verre" et contre tous). Héé ? les Ange ! vous voulez que j'vous dise comment avoir du succès ? Vous voulez que j'vous en donne les clefs ? de c'foutu succès ? C'est simple. Vous adoptez et vous l'adaptez... je m'explique : vous adoptez la coiffure rasta, et vous adaptez... "ces gens là" en reggae. OK ?... 'Faut tout leur-z'y-dire.

Allez, à bientôt. De toute façon, rendez-vous au paradis, pour "boeuffer" sur "le soir du diable"...

Francis"Zif"Poulet




Retour la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0444 seconde(s)