Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numro.

Ange - Christian Décamps & Fils : En Vrac (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°45)

(347 mots dans ce texte )  -   lu : 292 Fois     Page Spciale pour impression

Ange-ChristianDecamps_EnVrac.jpg

C'est toujours avec une certaine impatience que les fans de Ange abonnés au fan-club "Un Pied Dans La Marge" attendent le "Plouc Magazine" du mois de Janvier. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement, ce n° hivernal renferme le CD collector concocté par le Père Décamps himself renfermant toujours son lot de surprises et d'inédits (ou l'inverse, c'est vrai aussi !).

De vive voix, Tristan démarre ce collector, 7ème du nom, par "la tisane de Verlaine" (titre issu de son album solo "Le jouet"), enregistré "live" lors du passage des deux Décamps au Havre en Novembre dernier. Suivent "quand je s'rai grand", un sketch corrosif que déclame Christian lors de ses "one man show", âmes sensibles s'abstenir… et une version solo du "mal d'Adam". On retrouve en "pirate officiel" deux titres de Peter Hammill enregistrés en avril 96. Cette petite parenthèse (12 mn tout de même !) offerte à l'homme de Van Der Graaf Generator aussi sympathique soit-elle, semble un peu mal venue dans un CD consacré à Ange et consorts, mais bon… Il faut donc attendre le 6ème et le 7ème titre de cette galette pour retrouver enfin deux titres "live" de Ange ("le rêve est à rêver" et "psychosomagique génie"). Et puis comme promis, ce CD renferme la musique proposée pour le téléfilm "Le vieil ours et l'enfant" de Marcel Julian mais refusée par le metteur en scène, quel gâchis… Ce "En vrac" se poursuit par l'écoute de deux documents datant de 1965, où l'on retrouve Les Anges balbutiant leur rock'n'roll et se termine par "Lise", maquette enregistrée par Christian au milieu des années 80.

Sans vouloir faire la fine bouche, je préfère, et de loin, les précédents collectors, beaucoup moins hétéroclites que ce "En vrac" (ce doit-être le nom qui veut ça !) et puis pour 25 € de cotisation, j'en attendais un plus de cette galette, peut-être trop… Rendez-vous est tout de même pris pour l'année prochaine…

Bernard Prévost




Retour la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.04 seconde(s)