Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Magellan : Test Of Wills (1997 - cd - parue dans le Koid9 n°22)

(247 mots dans ce texte )  -   lu : 117 Fois     Page Spéciale pour impression

Magellan_TestOfWills.jpg

Magellan aura mis plus de 3 ans pour offrir une suite à "Impending ascension". Le groupe jouait avec nos nerfs, ayant décidé, il y a quelques mois de jeter les bandes studio pour reprendre le nouvel album à zéro ! Seul "critic's carnival" qui clôture "Test of wills" est rescapé de ces séances. On entend d'ailleurs une différence car la batterie y est encore synthétique ! Depuis, le groupe a trouvé en Brad Kaiser un "vrai" batteur, à l'aise avec les rythmiques alambiquées caractéristiques du groupe américain. Par contre, le bassiste n'est plus là. Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort ! Telle pourrait être la devise des frères Gardner ! Avec ce nouvel album, ils proposent des morceaux assez fous, aux arrangements complexes, poussant leur sens de la modulation dans ses derniers retranchements. Le son repose plus qu'à l'habitude sur les guitares. "Test of wills", le morceau le plus heavy, ferait pâlir Dream Theater. Trent y utilise même le trombone de manière originale, rendant ainsi hommage à Chicago, l'une des ses influences avouées. Mais tout est affaire de son car Magellan n'est pas un groupe de heavy métal qui se donne un alibi progressif. Sa musique dense et puissante n'est pas consensuelle et par sa démarche plutôt radicale, elle ne fera sûrement pas l'unanimité. Magellan est pourtant un groupe progressif majeur des années 90.

Jean-Luc Putaux




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0208 seconde(s)