Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Marillion : Brave - Live (2003 - dvd - parue dans le Koid9 n°46)

(614 mots dans ce texte )  -   lu : 86 Fois     Page Spéciale pour impression

Marillion_BraveLiveDvd.jpg

Parmi la multitude de goodies proposés par le Racket Club, nous avons ce DVD enregistré lors de la convention Marillion 2002 en Angleterre. L’album "Brave" y est joué en intégralité mais c’est tout ! Pas d’autres morceaux en bonus pour venir renforcer la durée de ce DVD ! Destiné uniquement aux fans, ce programme aurait quand même mérité un autre traitement que celui infligé à l’image ; en effet, celle-ci est floue ( !) dans les plans d’ensemble car les lumières (bleu et rouge) sont assez fortes. Pas de contraste donc et techniquement, c’est très regrettable. Il faut dire que ce DVD a été fait dans la précipitation car il était disponible 2 jours seulement après la performance ! D’ailleurs, Marillion a répété cet exploit avec le DVD de la convention 2003 et l’album "Afraid of sunlight" lui aussi interprété en entier. Ils sont même entrés dans le Guiness Book pour avoir créer un DVD en 3 jours ! Pas de menus animés, pas de musique accompagnant les différents écrans de présentation, pas de choix de sons, mais une image au format 1:85, pouvant remplir votre télé 16/9 ! Une piètre consolation vu la qualité du produit ! Rien à dire par contre sur les gros plans, prédominants bien sûr, durant le spectacle. Le groupe est très concentré sur la musique et l’exécution s’avère très professionnelle ; l’ambiance est recueillie, attentive, presque cérémonieuse ! "Bridge" ouvre le concert et le groupe est déjà en place, il n’y a pas d’entrée de stars ! "Runaway" nous montre un Rothery très inspiré dans ses soli et Hogarth commence à développer un jeu de scène ; ici ce sont des fleurs qu’il va, au fur et à mesure, jeter à terre. Sur "wave" et "mad", avec du maquillage noir autour des yeux et du rouge à lèvres, il jouera avec un miroir. Avec une lumière inquiétante sur son visage, il ressemble à Robert Smith de The Cure ! Il se fera des couettes sous les yeux curieux de ses camarades sur "standing in the swing" tandis que des hommes en noir, cagoulés, le sortiront de scène avec force à la fin de "hard as love". Pas grand chose d’autre à signaler ; la profondeur de morceaux comme "hollow man" et "brave" donne toujours la chair de poule et le rappel "made again" montre un groupe content de sa prestation et un peu plus détendu. Le mérite de ce DVD est de montrer à quel point Steve Hogarth est charismatique et le degré d’intensité qu’un concert de Marillion peut dégager. Des interviews sur la conception et l’enregistrement de "Brave" ainsi que sur leur performance lors de la convention viennent en bonus sur cette édition, sans sous-titres bien sûr ! Il existe un bonus caché derrière le précieux ventilateur de Rothery, rigolo mais anecdotique. Bref, si vous adorez Marillion et qu’une image techniquement imparfaite ne vous rebute pas (le son est, lui, correct), vous pourrez commander ce DVD via le fan club. Sinon, achetez la version CD ! Mais bon, si vous avez le concert "Made again", ce n’est pas la peine d’avoir un live de "Brave" en double ! Autre news : le nouvel album est en route : ce sera un double CD qui, d’après leur producteur, Dave Meegan, serait leur meilleur ! Rothery dit qu’il y aura beaucoup plus de guitares lyriques et Hogarth semble très fier des paroles. Au moins le premier CD devrait être conceptuel. Pour la distribution de cet album, Marillion voudrait qu’il ne soit disponible uniquement que par internet pendant 6 mois avec une version différente pour les fans qui financeraient une partie de la distribution en commerce. On vous tient au courant !

Fred Natuzzi




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0485 seconde(s)