Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Marillion And The Positive Light : Tales From An Engine Room (1998 - cd - parue dans le Koid9 n°27)

(335 mots dans ce texte )  -   lu : 76 Fois     Page Spéciale pour impression

Marillion-PositiveLight_TalesFromTheEngineRoom.jpg

Attention, il ne s'agit pas là du nouvel album studio de Marillion mais d'un projet de CD remixé à la sauce techno (ça y est, j'entends déjà des dents qui grincent !) destiné initialement à être distribué via le fan-club chez Racket Records. Aujourd'hui disponible partout, l'objet risque d'en sur­prendre plus d'un dans sa forme et son contenu. Reprenant le même con­cept que le "You're mixed" de Gong, il s'agit bien d'un album "revi­sité" (en l'occurrence le dernier en date) par un gang de remixeurs (Posi­tive Light) qui à coups de bidouillage électronique a remodelé "This strange engine" devenu de ce fait un long trip ambient-techno digne de fi­gurer en "after-trance" de rave party. Mais comment cela sonne-t-il dans nos platines ? Pas de panique, même si la démarche peut engendrer un certain nombre de critiques justifiées, l'ensemble est plutôt bien fait (cer­tain d'entre vous ont pu avoir un avant-goût du disque diffusé avant les prestations du groupe sur certaines dates de la dernière tournée). Le son du CD est impressionnant (production et réalisation très pro), et hormis quelques passages "transe" susceptibles de provoquer des allergies, il y a vraiment de très beaux moments (le très planant "estonia" et ses magnifi­ques parties vocales, "this strange engine" et ses passages "dub" gron­dant et sa progression respectée...). Au sein de cette profusion de nappes synthétiques et rythmes modernes, on reconnaîtra de ci de là des samples de guitare du sieur Rothery, d'autres de sons de claviers signés Mark Kelly. Bien évidemment, rien d'authentiquement rock dans tout cela : à l'écoute de ce CD, certain crieront au sacrilège, d'autres trouveront l'ini­tiative respectable et digne d'intérêt. Ce n'est ici qu'une question de goût et de tolérance à un certain genre musical. Ce qui est sûr, c'est que ce disque a été réalisé avec soin et respect. A vous de voir maintenant si vous êtes ouverts à ce type d'écoute !

Philippe Vallin




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0337 seconde(s)